Accueil

photographie : ©Céline Astrié

Nanaqui est une compagnie théâtrale française originaire de la ville de Toulouse. Initialement, un groupe d’étudiants qui s’est formé autour de l’oeuvre d’Antonin Artaud à l’université Toulouse le Mirail en 1999.
Le groupe est devenu une compagnie avec sa première création « Automythographie », mise en scène de Céline Astrié, d’après le Tome XIV des oeuvres complètes d’Artaud, créé en 2002 au théâtre de la Digue à Toulouse. En 2005, elle crée «Chôra» au festival international de théâtre de la Biennale de Venise dirigée par Roméo Castellucci.
Jusqu’en 2008, la démarche artistique de Nanaqui s’est concentrée sur des formes relevant d’un questionnement sur l’essence et la signification de l’acte théâtral et sur l’écriture d’Antonin Artaud, qui donne son nom à la compagnie.
Puis elle a amorcé un virage plus «politique » en 2008, lorsqu’elle a débuté la création d’un triptyque intitulé « In your room » au théâtre le Ring scène périphérique - Toulouse, terminé en 2011, suivi de «Je suis homme, né (…)» en 2013 au Théâtre Garonne à Toulouse , de «Rien que le monde» au Ring scène périphérique en 2015 (tournée nationale et internationale), «Shishigami» en 2018 à Mix’art Myrys à Toulouse. Des créations écrites et mise en scène par Céline Astrié.
A partir de 2014, la démarche de Nanaqui a évolué et s’est faite plus transversale. Croisant créations, réalisation de plusieurs actions artistiques et culturelles en direction des habitant.e.s, avec l’organisation de tout un cycle de conférences indisciplinées intitulé «Les maîtres ignorants», en partenariat avec une dizaine de structures culturelles toulousaines. Elle conçoit plusieurs résidences de territoires avec des créations en contexte, jusqu’au festival écoféministe « Sauvageonnes ! Fabrique des imaginaires et agirs écoféministes» qui a réuni 2000 personnes à Toulouse en septembre 2020 à Mix’art Myrys.
Depuis 2020, la compagnie est basée à Rabastens dans le Tarn au sein du tiers-lieu le Pré Vert et construit un projet artistique et culturel territorial sur la communauté d’agglomération Gaillac-Graulhet intitulé «Rêver au milieu du monde».
Au centre de ses problématiques, figure la place de l’humain dans son milieu, localement, à l’heure où la question de la proximité, du voisinage s’impose à nos pratiques et à nos existences. La démarche est transdisciplinaire et mobilise la participation des habitant.e.s notamment des femmes, des personnes les plus éloignées de la culture, en lien avec des structures relais et partenaires sur le terrain.

Compagnie Nanaqui licence catégorie 2 n° L-R-21-4357 

La compagnie est subventionnée au titre de l’aide au projet par la DRAC Occitanie, l’ANCT, La Région Occitanie, le Conseil départemental 81 et par les Villes de Graulhet, Gaillac et Rabastens

 

Panneau 1

News

Litha – A la raja del solelh

Pando #3 // Litha – à l’ardeur du soleil
Création théâtrale / fête de l’entrée dans l’été
par la cie Nanaqui et ses complices

Dimanche 3 juillet 2022
Festival Rues d’été – GRAULHET
RDV 18h15 place du Jourdain


« Litha - A la raja del solelh» (Litha - à l’ardeur du soleil), est une création pluridisciplinaire et participative, qui célèbre l’entrée dans l’été.
Nous déambulerons depuis la place du Jourdain et cheminerons sous la forme d’un étrange cortège mené par Azterg et Bouchon, clownes sorcières, le long du Dadou jusqu’au pré de la crèche des Moussaillons (avenue de Provence). Là, un grand cercle nous attend. Un observatoire astronomique magique, inspiré par les anciens calendriers solaires. Nous célébrerons l’énergie créatrice de toute vie : celle des étoiles où les esprits des lieux et du soleil viendront nous visiter et nous entraîneront dans la grande ronde du cycle de la vie au rythme de la musique et de la voix envoûtantes de Claire Gimatt. Nous terminerons par la dégustation des plats dédiés au soleil préparés par Gaëlle Ollive et les participant·es aux ateliers.

N’hésitez pas à venir avec votre pique-nique et vos plats !

Cette création clôture une année de présence de la compagnie Nanaqui sur Graulhet ponctuée d’un travail créatif avec les habitant·es autour de la relation à la nature, aux paysages, aux patrimoines. Elle sera accompagnée, durant la journée, d’une exposition/installation visible à la Maison des Métiers du Cuir autour de la cueillette sauvage et d’ateliers participatifs.
Litha - A la raja del solelh est le troisième volet d’un cycle de créations théâtrales en contexte pour espaces non dédiés (Pando). Un cycle de créations lié au calendrier des fêtes ancestrales de saisons et adossé à un projet de territoire de la cie Nanaqui. Un projet-récit, qui cherche à expérimenter l’écriture in situ autour de la relation à la nature, à investir le potentiel du local avec le désir de repenser nos rapports à nos lieux de vie, au vivant, au travail, à la vie en commun à travers la création artistique.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE // Le 3 juillet 2022
Litha – A la raja del solelh (création théâtrale pluridisciplinaire in situ)
Horaire : 18h15
Lieu : RDV Place du Jourdain (départ de la déambulation) direction avenue de Provence pour la représentation
Entrée libre

Durant la journée :
«Le réveil des mémoires» / Installation/restitution sonore et visuelle de l’atelier cueillette sauvage en partenariat avec R d’Autan.
Horaires : de 14h à 18h
Lieu : la Maison des métiers du cuir – 33 rue Saint-Jean – Graulhet

Atelier cuisine sauvage avec Gaëlle Ollive
Horaires : de 14h à 17h
Lieu : Centre social de Graulhet – Place du Languedoc – Graulhet
(inscriptions obligatoires à partir du 27 juin au 06 52 27 83 68)

Atelier libre de fabrication d’offrandes au soleil à partir des fleurs et végétaux de saison avec Sonia Glasberg
Horaires : 16h-18h
Lieu : Maison des métiers du cuir – 33 rue Saint-Jean – Graulhet
Accès libre sans inscription (venez avec vos cueillettes!)

DISTRIBUTION ET MENTIONS

Textes et mise en scène : Céline Astrié
Scénographie et costumes : Sonia Glasberg avec la participation des jeunes de la Mission Locale Tarn sud et des bénéficiaires du centre social de Graulhet
Musique originale et chant : Claire Gimatt
Performance cuisine sauvage : Gaëlle Ollive
Les clownes sorcières Azterg (Agathe Frankian-Bel) et Bouchon (Amélia Bréchet)
Aide réalisation costumes : Mikal Vidal–Astrié et Faouzia G.
Avec : Marie-Charlotte Biais, Amélia Bréchet, Agathe Frankian-Bel, Claire Gimatt, Gaëlle Ollive, Mikal Vidal–Astrié
Teintures végétales, éco-print : Agnès Jacob (tramesilvestri)
Avec les réalisations des participant·es de l’atelier artistique autour de la cueillette sauvage du centre social de Graulhet de l’épicerie sociale Lou Mercat et du GEM à Gaillac
Partenaires : la Ville de Graulhet, Festival Rues d’été, la Mission Locale Tarn Sud, Le centre social de Graulhet, L’épicerie sociale Lou Mercat et le GEM à Gaillac, le Pré vert – tiers lieu à Rabastens, l’uZine à Graulhet, Briques Technic Concept, Radio R d’Autan, l’association Ode à soi, Monique Forestié.
Soutiens : la Ville de Graulhet, l’ADDA 81, la Région Occitanie, La DRAC Occitanie, l’ANCT, la SPEDIDAM.

Visuel © Nadia Von F.

COMPAGNIE NANAQUI 
Le pré vert
Le Pré Vert 54 promenade des lices, 81800 RABASTENS
 

Panneau 2

Contact

Facebook : Compagnie Nanaqui

Email :

Téléphone :