Saison 18/19

Les maîtres ignorants – Cycle de conférences indisciplinées – 18/19

Cette saison 18/19, nous avons décidé d’organiser la cinquième saison des conférences indisciplinées autour de la création théâtrale de la compagnie « Shishigami » de Céline Astrié. Cette pièce de théâtre à 5 personnages interroge notre rapport à la nature à travers le prisme des luttes territoriales et des attachements entre les êtres.


Conférence indisciplinée #16 : ART, ACTIVISME, COMMUN(S)

le samedi 10 novembre à 16h à Mix’art Myrys

Au champ de bataille qu’est devenue la nature à l’aune de la crise écologique, répond le champ de bataille des représentations, celui de la puissance des images et des récits sur les imaginaires. Nous ferons se croiser les points de vue, mais aussi et surtout les expériences, les pratiques de l’action au discours, entre des acteurs d’une lutte territoriale, des chercheurs en sciences humaines, avec la question du/des commun(s) comme fil conducteur.

suivie de « Shishigami » de Céline Astrié / Théâtre

IntervenantsOlivier Neveux (Professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l’ENS de Lyon), des membres de l’Amassada (opposition au méga-transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu) et Julien Milanesi du collectif « des plumes dans le goudron », maître de conférence en économie à l’université Toulouse 3 et co-réalisateur du documentaire L’intérêt général et moi sur les contestations aux projets d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de Ligne à Grande Vitesse du Sud-Ouest et d’autoroute A65.


le 6 décembre à 20h30 au cinéma American Cosmograph – 24 , rue Montardy 31000 Toulouse
PAS RES NOS ARRESTA – le film de et par l’Amassada – opposition au méga-transfo de Saint Victor et Melvieu
Projection suivie d’une rencontre les membres de l’Amassada et le réalisateur

Conférence indisciplinée # 17 – « Anthropocène, effondrement : en quoi les luttes ‘zad’ sont-elles des réponses?» par Christophe Bonneuil

Le vendredi 7 décembre 2018 à 18h au Théâtre le Ring, dans le cadre des représentations de Shishigami
Intervenant : Auteur de plusieurs ouvrages de référence, dont, « L’événement Anthropocène : la terre, l’histoire et nous » co-écrit avec Jean-Baptiste Fressoz, Christophe Bonneuil est historien des sciences, chargé de recherche au CNRS et membre du Centre Alexandre-Koyré de recherche en histoire des sciences et techniques (unité mixte de recherche CNRS – EHESS). Son travail porte sur les transformations des rapports entre science, nature et société de l’âge de Charles Darwin à aujourd’hui.


Le samedi 8 décembre 2018 à 17h au Théâtre le Ring, dans le cadre des représentations de Shishigami

Projection de « L’intérêt général et moi » de Sophie Metrich et Julien Milanesi, suivie d’une rencontre avec les réalisateurs – lien vers le site du film

Notre Dame des Landes, LGV Sud-Ouest, autoroute A 65 : trois grands projets d’infrastructures mis en œuvre au nom de l’intérêt général et qui ont suscité de très importants mouvements de contestation. Une question se pose : comment, au juste, se forge aujourd’hui en France cette notion d’intérêt général ?

Les réalisateurs ont mené l’enquête en allant à la rencontre des protagonistes de ces controverses : représentants des mouvements citoyens engagés contre ces projets, élus qui les combattent ou les soutiennent, hauts fonctionnaires impliqués dans les décisions, journalistes qui rendent compte de ces conflits. Un film qui interroge le fonctionnement de notre démocratie.