Place(s) aux femmes : Elles osent ! Portraits de femmes inspirantes – 18/19

Présentation du projet //

Le projet « Elles osent ! » c’est la création de 4 portraits sonores de femmes inspirantes des quartiers du Grand Mirail et d’un spectacle de théâtre pour la rue.

La particularité des portraits, réside dans le fait qu’ils ont été réalisés par des femmes venant de différents quartiers du Mirail, la cie Nanaqui et l’association les Voix de traverse à travers la mise en place d’ateliers de création sonore, d’initiation au journalisme. Les adhérentes de Partage Faourette / la Toguna ont choisi de réaliser le portrait de 4 femmes inspirantes de leur entourage.

Avec ces portraits sonores, l’objectif est de rendre visible des femmes qui osent, agissent, inspirent sur le territoire du Grand Mirail : Bagatelle, Reynerie, Bordelongue, La Faourette et Bellefontaine.

Il a été question de permettre à un groupe d’habitantes de devenir les principales actrices du projet, afin de construire ensemble des portraits par les moyens du son et du théâtre.

La restitution de ce projet a pris la forme d’une création théâtrale in situ qui mêlait création sonore des portraits à une forme théâtrale à partir d’écrits et de portraits de femmes inspirantes (écrivaines, chanteuse …). Cette forme théâtrale a été jouée en avant première sous forme de lecture mise en espace dans la salle d’exposition de Radio canal Sud, lors d’un RDV public diffusé en direct sur les ondes fin 2019.

Elle a ensuite fait l’objet d’une création pour la rue sur les places Geneviève Anthonioz de Gaulle et Agapito Nadal à Toulouse les 5 et 6 mars 2020 dans le cadre des événements liés à la journée internationale des droits des femmes.

Place(s) aux femmes : Elles osent!

Jeu et accordéon : Jeanne Videau

Mise en jeu et lectrices : Céline Astrié et Claire Balerdi

Réalisation des portraits sonores : Claire Balerdi

Accompagnement à la création des portraits : Les voix de traverse

 Les portraits sonores : rendre visible les femmes « invisibles »

Avec les portraits de Dabia, Fathia, Aouda et Nawel

Partenaires : Les voix de traverse, l’association Partage Faourette, l’association Bas d’immeuble/le café des femmes, Radio Canal Sud, le centre culturel Henri Desbals.

Soutiens : Le projet est lauréat de l’appel à projet égalité homme/femme de la Ville de Toulouse, la DRAC Occitanie, la Région Occitanie, le CGET, le FDVA.